The Walking Dead

A PROPOS
walking dead Editeur : Telltale Games
Développeur : Telltale Games
Sortie : 17 décembre 2013
Genre : Pointer-et-cliquer
Nombre de joueur : 1
DISPONIBLE SUR :  ANDROIDIOS  – PC – MAC – LINUX – PS3 – PS4 – XBOX 360 – XBOX ONE
CLASSIFICATION PEGI
pegi 18pegiviopegibad
CLASSIFICATION MOBILE
 App Store (iTunes) : 17+
 Amazon : POUR ADULTE
 CONTENU DU JEU
difficulté : 
temp3
  • Niveau de lecture soutenu requis (beaucoup de texte)
Durée moyenne d’une partie :
time3

Plus de 30 minutes

  Langue : 
engvo

Anglais sous-titré français

Fonctions liées à internet : 

  • connexion internet permanente requise  : NON
VIDÉO
AVIS
Benoist Bouteiller – Jeuxvideothèque :

Adaptation de la célèbre bande dessinée de robert Kirkman, The Walking Dead est un jeu de type Pointer-et-cliquer dont l’essentiel du système de jeu repose sur des choix moraux. Les interactions avec l’environnement sont excessivement limitées et les phases d’actions plutôt mal conçues. Les pertes de contrôle intempestives de Lee (le personnage dirigé par le joueur) pourront surprendre, tout comme les énigmes à résoudre (parfois ridicules). Le jeu se rattrape par sa direction artistique légèrement plombée par une technique à la traîne. Les sauvegardes automatiques ralentissent le jeu, ce qui peut poser problème car elles permettent d’entrevoir les moments où les choix du joueur ont un impact.  Coté scénario, The Walking Dead n’est malheureusement pas au niveau de l’œuvre originelle, avec un nombre de clichés (dans la narration et dans la mise en scène) bien trop important.

Dans la série de bandes dessinées, les zombies ne sont pas la principale menace (ils pourraient très bien être remplacés par autre chose) mais les rapports entre humains dans un milieu hostile. Le questionnement sur ce qui définit l’humanité : son comportement, ses règles sociales. Le jeu l’a très bien compris. Il se focalise presque entièrement sur cette aspect, en osmose parfaite avec les choix laissés au joueur.

The Walking Dead : The game est un jeu intéressant, hybride parfois maladroit mais bourré de bonnes intentions. Le choix du format épisodique se prête parfaitement à l’expérience (je vous conseille de faire chaque épisode d’une traite, ce qui ne prend pas plus de 3h) qui tient cependant plus du livre dont vous êtes le héros que du Pointer-et-cliquer.

Vous aimerez aussi...