Punch-Out!!

Little Mac débute dans le milieu de la boxe. Le jeune chétif aura fort à faire pour vaincre ses adversaires tous plus testostéronés les uns que les autres. Little Mac rêve de la finale et d’être le grand champion du monde. A l’aide de son coach, va-t-il y parvenir ?

A PROPOS
Editeur : Nintendo
Développeur : Genyo Takeda, Makoto Wada, Shigeru Miyamoto
Sortie : 1988
Genre : Combat
Nombre de joueur : 1
DISPONIBLE SUR : NES, NES Classic Mini, 3DS, Wii, Wii U
CLASSIFICATION PEGI
age-7-black-01pegivio
CONTENU DU JEU
difficulté :
temp1
  • Prise en main intuitive
  • Peu de lecture
  • Niveau de difficulté moyen
Durée moyenne d’une partie :
time1

5 à 15 minutes

Langue :
eng

Anglais

Fonctions liées à internet :

  • connexion internet permanente requise : NON
VIDÉO
AVIS
Nicolas PERISSE – Jeuxvideothèque :

Je me souviens de la première fois où j’ai joué à Punch-Out chez un copain. Je le trouvais fascinant. Ces aplats de couleurs vives et ces traits énormes pour caricaturer au maximum les adversaires en faisait un jeu de baston bon enfant, à la fois fun et stratégique mais pas si évident à maîtriser. A l’époque, on connaissait le code pour arriver tout de suite en final face au dernier adversaire : Mike Tyson.

Or ici, pas de Mike Tyson en finale mais un certain Mr. Dream. (Non, pas le youtubeur !) Un parfait inconnu qui vient de Dreamland. Un changement intervenu dans le jeu dans les années 90 tandis que nos versions européennes dataient de 1988 (adaptée d’un jeu initialement sorti sur borne d’arcade en 1983).

Précisons également que de nombreuses autres versions ou copies ont vu le jour. Un Punch-Out est d’ailleurs sorti en boîte sur Wii, sans doute afin de faire connaître Little Mac que l’on peut choisir dans les Super Smash Bros. A noter également des copies comme Super KO Boxing 2 qui reprend le même type d’affrontements face à des personnages caricaturés. Et comme Nintendo aime la boxe, on ne saurait désormais trop recommander le simplissime Wii Sports et le récent Arms qui offre eux aussi leur lot de fun sans grande violence.

Mais cela ne change en rien le côté fun de Punch-Out. Ses adversaires restent amusants et pas toujours évident à mettre au tapis. Grosse déception tout de même : le jeu n’est destiné qu’à 1 joueur. Aussi il faudra se contenter de tournois au scoring ou au plus grand nombre de victoires consécutives.

 

 

Vous aimerez aussi...